Samedi 11 décembre 2010

Samedi 11 décembre 2010 // Livre d’or

Votre blog
il y a 2 heures
par Laure —
Réponse à l’article Carnavalesques N°4

Voila un site web très captivant, je lis vos articles depuis pas loin d’une heure et j’en profite donc pour vous encourager a continuer de poster des billets si intéréssant.

Répondre à cet article

1 Message

  • Samedi 11 décembre 2010 10 mars 2012 12:56, par Alain Gili

    Cher André Robert,
    Samedi 10 Mars 2012
    En tant que voisin quasi catalan (je suis à moitié de Castelnou-Thuir, à moitié d’Orléans Saint-Mesmin, à moitié du Port de la Pointe des Galets, ville des parpaings volants ....., et à moitié de Cuba, provincia del Oriente.... je tiens à dire que ta dernière expo d’invitée (de Germanie) à la Galerie 13 semble chouette, je crois. Mais c’est fermé à chaque fois que je viens !
    Je tiens à dire que ton action HORS DU COMMUN illustre à la fois les réussites et les échecs de La Réunion non autonome, non indépendante, ambivalente et aliénée jusqu’au bout des ongleries ! Cette île lointaine, ... ’La Réunion n’est ni une Antille, ni une Baléare).... un Bourbonnisme, une Bourbonnade debréique prolongée...
    Une "île à fonctionnaires "Nicolas Gergely), une île zorèy.... Une survivance où une partie du PS local se ligue pour faire échouer le splendide projet du tram-train, beuark.......!!!!

    Echec et réussite créole, André, car c’est à Ille sur Tèt que dans les étages de ton ex supérette devenue la Galerie 13, se trouvent les livres LIBRES des Editions Kâ, en créole réunionnais !
    Echec car La Réunion te laissa partir, et laissa partir tous ces libres-là !
    Découvrir cela fut pour moi, que ne parle pas catalan, un choix profond ! Ainsi tu es un "zorèy" au pays où on me prit longtmps pour un petit "mèlldeu... pallisien", ou pour un gabatch !
    Moi dont la grand mère paternelle ne parlait QUE catalan !
    Le mot de résilience est à la mode, et quand on l’a employé pour mes 36 ans à La Réunion, j’en ai vérifié le sens...!
    Toi, donc, après Marseille, et Paris sans doute, tu attaques de tes élans créatifs et libertaires le mortel ennui des retraités réfugiés "au pays du soleil et du vent" (Pierre Camo)...
    Tout de même, savoir que Carpanin Marimoutou, ton "directeur littéraire" et presque auteur favori vient parfois à Ille : je rêve ! Sa Rimabaud malbar-kreol, sa !
    Tu réunis brusquement, par ton séjour ici, à Ille, d’où je t’écris, au Bar National (nation catalane, sans doute ?) ... les référents écartelés de mes vies incomplètes, relayées par des génies de l’art parfois encombrants, mes parents, .....mais la mère fut si généreuse !
    Généreuse, et sombra dans le catalanisme en 36 !
    ...............
    Mais où est-donc passé André Robert ?
    On le cherche : c’est bon signe !

    alain gili

    repondre message


Derniers commentaires

10/03 — Samedi 11 décembre 2010 — par Alain Gili

Cher André Robert, Samedi 10 Mars 2012 En tant que voisin quasi catalan (je suis à moitié de Castelnou-Thuir, à moitié d’Orléans Saint-Mesmin, à moitié du Port de la Pointe des Galets, ville des (...) Lire la suite »