Shemin Brakanot

Daniel Honoré

Dimanche 23 janvier 2011 // Roman

"Roman an Kréol" ISBN : 2-91079-55-6
Collection : Pou koméla
Auteur : Daniel Honoré
Prix : 15 €

Saint-Benoit dans les années 1960 ; il y a le chômage, l’alcool, la violence. . . Une équipe de coupeurs de cannes composée de créoles des hauts arrive. Ce sont de gros travailleurs et de bons camarades et ils vont représenter tout ce que les frères Ramondé n’ont pas. Petit à petit Joseph Ramondé voit en l’un d’entre eux, Lémon, le responsable de l’indigence de sa famille.Il faut l’éliminer !
Dans cet ouvrage Daniel Honoré propose une vision de la valeur du travail et de la réussite dans le monde des gens démunis. Un roman toujours d’actualité.

(Daniel Honoré est né le 16 octobre 1939 à Saint-Benoit, il réside à La Réunion. Il fut professeur de Lettres et d’anglais. Militant pour la langue créole il a écrit plusieurs ouvrages en créole et, à côté de l’écriture, il collecte les jeux de mots, proverbes, contes. . . tout ce qui fait la richesse du patrimoine culturel populaire réunionnais. Il a publié trois livres de poésie : Mon île, Les Chemins de la Liberté 1979 ; Tiflère la misère, Les Chemins de la Liberté 1980 ; Ma Chine Nation, Ader 1994, quatre romans : Louis Rédona, Les Chemins de la Liberté 1980 ; Vativien, Editions K’A 2006, Marcéline Doub-kèr, Udir 1988, Pierre et Zizime, CCAS 1996, deux recueils de nouvelles : Le Comore, ASPRED 1982 ; Lo Maloyèr blan, Udir 1991, et plusieurs ouvrages sur le patrimoine populaire : Gramoun la di, Udir 1990 ; Proverbes réunionnais, Page Libre 1992 ; Légendes créoles (Tomes 1 et 2), Udir 1997 ; Légendes chinoises, Udir 2000 ; Devinettes créoles, Udir 2003 ; Contes créoles (avec une traduction en français de Jean-François Samlong), Udir 2003 ; Kroyans, Udir 1995 ; Dictionnaire d’expressions créoles, Udir 2002.)

Sin Benoi dan bann zané 1960 ; nana le shomaž , larak, la violans. . . in lékip « kréol lotobor » koupèr kãn i ariv. Zot lé gro travayër minm mé osi bon kamarad é zot va rëprézant tout sak lë troi frèr Ramondé na pa. Tilanp tilanp Zozèf Ramondé i oi an le yab Lémon lotër la mizèr son famiy. I fo son san i koul ! Dan louvraž -la, Daniel Honoré i propoz in vizion la valër le travay ansanm la réïsit dan le monn domoun lokisité. In roman toužour aktïèl.

Saint-Benoit dans les années 1960 ; il y a le chômage, l’alcool, la violence. . . Une équipe de coupeurs de cannes composée de créoles des hauts arrive. Ce sont de gros travailleurs et de bons camarades et ils vont représenter tout ce que les frères Ramondé n’ont pas. Petit à petit Joseph Ramondé voit en l’un d’entre eux, Lémon, le responsable de l’indigence de sa famille.Il faut l’éliminer ! Dans cet ouvrage Daniel Honoré propose une vision de la valeur du travail et de la réussite dans le monde des gens démunis. Un roman toujours d’actualité. D. Jeantet

Répondre à cet article