Kozman Maloya

Lundi 18 mai 2009, par André Robèr // Pou koméla

ISBN : 2-91079-13-0
Collection : Pou koméla
Auteur : Patrice Treuthardt
Prix : 11 €

Patrice Treuthardt la ékri rokèy fonnkèr-là i an 1978 kan li la artourn La Rénion aprè kat moi li la pasé an Frans. Sa son promié louvraz fonnkèr. Kozman Maloya lé bati aparti un gran fonnkèr kadansé èk lo rofrin « Zordi la pli domin solèy Zordi mi pli domin mi révèy ». I arkont lo violans lo sosiété linégalitèr dan in rékritir in maloya é montt in voiyaz dopi lo soumision ziska lo révolt.

(Patrice Treuthardt la énèt lo 22 zanvié 1956 Sin-Pièr. Apré son diplom bak li sava an Frans linivèrsité Aix-en-Provence mé li niabou pa viv tèrla : son lèksil i fé tro mal ali é lèv an lièv son rosèrs lidantitèr, son lamour La Rénion ansanm lo langaz kréol. Patrice Treuthardt lé lanimatèr Kabar-poèm, in konsèp li la fénésans pou lo fanaz lo paroli fonnkèr rénioné. Sa lé in landroi oussa i done paroli-là, an kozé, souvan invanté, apiyé é kadansé ansanm bann mizisiyin. Dann léstré minm lo kabar, lo kozé lé poétik ansanm politik é angazé. Patrice Treuthardt lé ossi militan lo kiltir rénioné é in manm aktif i la fénésans lo group Ziskakan (1978) i mèt son fonnkèr an mizik. Souvandéfoi li mèt ansanm bann kolok litérèr intèrnasional. Li la pibliy plizièr louvraz fonnkèr : Kozman Maloya, Les Chemins de la liberté, 1978 é zédision K’A, 2001 ; Wati Watia, Les Chemins de la liberté, 1978 ; 20 Désanm et d’entre tous les Zanzibar, Les Chemins de la liberté, 1979 ; Ansanm-Ansanm pou in gran 20 Désanm, ADER/Village Titan, 1981 é rédision Konsèy Zénéral La Rénion pou lo 150èm laniversèr labolision lèsklavaz, 1998 ; Pointe et Complainte des galets, ADER/Village Titan, 1986 ; Korbèydor, UDIR, 1990 ; Les Manèges de la Terre, Loukanou, 1995 ; Konpliman pou mon K, Loukanou, 2000.)

Patrice Treuthardt a écrit ce recueil en 1978 lorsqu’il est revenu à La Réunion après avoir passé quatre mois en France. C’est son premier ouvrage de poésie. Kozman Maloya est construit à partir d’un long poème scandé par le refrain « Zordi la pli domin solèy Zordi mi pli domin mi révèy ». Il raconte la violence de la société inégalitaire dans une réécriture d’un maloya et montre un trajet de la soumission vers la révolte. (Patrice Treuthardt est né le 22 janvier 1956 à Saint-Pierre. Après l’obtention du baccalauréat, il s’inscrit à l’université d’Aix-en-Provence mais ne peut s’y adapter : l’exil très douloureux révèle sa quête identitaire, l’amour de La Réunion et de sa langue créole. Patrice Treuthardt est animateur de Kabar-poèm, un concept qu’il a mis en place pour la diffusion de la parole poétique réunionnaise. C’est un lieu où l’on porte cette parole, dite, souvent improvisée, soutenue et rythmée par des musiciens. Dans l’essence-même du kabar, la parole est tout à la fois poétique, politique et engagée. Patrice Treuthardt est également militant de la culture réunionnaise et l’un des membres fondateurs et actifs du groupe Ziskakan (1979) qui met en musique ses textes. Il participe régulièrement à des réunions littéraires internationales Il a publié plusieurs ouvrages de poésie : Kozman Maloya, Les Chemins de la liberté, 1978 et éditions K’A, 2001 ; Wati Watia, Les Chemins de la liberté, 1978 ; 20 Désanm et d’entre tous les Zanzibar, Les Chemins de la liberté, 1979 ; Ansanm-Ansanm pou in gran 20 Désanm, ADER/Village Titan, 1981 et réédition par le Conseil Général de La Réunion pour le 150ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage, 1998 ; Pointe et Complainte des galets, ADER/Village Titan, 1986 ; Korbèydor, UDIR, 1990 ; Les Manèges de la Terre, Loukanou, 1995 ; Konpliman pou mon K, Loukanou, 2000.)

Répondre à cet article