Tanbour Vincent Fontano collection Téat

ISBN 979-10-91435-079 EAN 97910914350 ISSN 1953-9231 12€

Mardi 10 décembre 2013, par André Robèr // Blog

Shanzmand lang Carpanin Marimoutou

ISBN 979-10-91435-079 EAN 97910914350 ISSN 1953-9231 12€

Comment résister à la terreur quand elle se fait ordinaire et quotidienne  ? Quand elle dort dans votre lit  ? Un homme et une femme, dans le silence de la nuit, vont nous faire revivre leur histoire d’amour. Puisque tout est déjà joué, puisqu’il n’y a plus rien à perdre, la parole va enfin se libérer et laisser place à l’intime. Pour cet homme qui s’interroge, et qui dans sa quête de reconnaissance, se débat, les supplices décriés par sa femme deviennent insoutenables. Le couple va nous livrer sa part d’ombres qui existe dans leur acte d’amour. Chemin de théâtre, poursuite d’un triptyque La place du non-dit est importante dans la société réunionnaise. Les gens ont appris à vivre en verbalisant peu leurs émotions mais en les donnant à comprendre. Les créations de Ker Béton s’appuient sur ce vécu pour écrire un feuilleton. Trois histoires, trois fables pour répondre à une question, trois manières de regarder le problème. Trois façons de vivre un phénomène de société : la terreur. Comment faire face la terreur  ? Comment se battre quand le monde vous plie  ? «  Tambour, la soumission  » s’inscrit dans la suite d’un travail de recherche sur la terreur et les différentes façons d’y résister. Si « Syin zonn  », crée déjà également grâce aux Bambous en 2011, s’interrogeait sur la terreur au sein de la société, et apportait comme solution la fuite et la rébellion, «  Tambour, la soumission  », quant à elle, s’interroge sur la terreur au sein du couple, qui pousse à la soumission comme un éventuel bouclier. A travers cette pièce, l’auteur invite à une réflexion sur cette violence sourde que l’on ne nomme pas. Le troisième volet, « Lajja, la honte », est en cours d’écriture.

Répondre à cet article