LA POESIE REUNIONNAISE ET MAURICIENNE D’EXPRESSION CREOLE : HISTOIRE ET FORMES Frédérique Hélias

Collection Méné ISSN 1952-5230 ISBN 979-10-91435-09-3 40€

Lundi 17 mars 2014 // Méné

Préface Carpanin Marimoutou, Postface Daniel-Henri Pageaux

LA POESIE REUNIONNAISE ET MAURICIENNE D’EXPRESSION CREOLE : HISTOIRE ET FORMES
Frédérique Hélias

Partant d’un champ peu exploré et extrêmement vaste (des origines à aujourd’hui), cette thèse fait le point sur l’émergence, l’élaboration, la circulation et la réception de la poésie d’expression créole à La Réunion et à Maurice. L’objectif est d’interroger, par l’analyse des formes textuelles et discursives, les moments de rupture et de création qui ont transformé les champs littéraires réunionnais et mauricien.
C’est l’attention portée aux formes qui a permis de mettre en cohérence, et de faire signifier, les rapports à l’histoire. Différents outils, empruntés à l’histoire littéraire, à l’analyse du discours et à l’analyse textuelle, ont ainsi été nécessaires à l’étude qui n’avait de sens que si ces formes étaient resituées dans leurs contextes littéraires, dans les conditions sociales d’énonciation de la parole créole et dans le fonctionnement et la mise en œuvre de la langue d’écriture.
Les coupures épistémologiques et l’élaboration de la périodisation ont révélé des naissances poétiques qui sont, du point de vue de l’histoire littéraire des Mascareignes, fondamentales : lorsque la poésie se modèle, au début du XIXe siècle, sur les fables créoles, et qu’elle fonde l’espace littéraire écrit ; puis lorsque la poésie émerge, au milieu du XXe siècle, des revendications identitaires, et qu’elle participe de la légitimation et de la culture de la langue ; et enfin lorsque la poésie invente, depuis la fin du XXe siècle, des expériences métapoétiques et qu’elle ouvre à l’expressivité artistique.

Frédérique Hélias est docteure en Littératures française et comparée et chercheur associé au Laboratoire de recherche sur les langues, textes et communication dans les espaces Créolophones et Francophones (LCF) – EA 4549 à l’Université de La Réunion

Répondre à cet article